Ce qu’il ne faut pas rater en Martinique

La Martinique ou « Madinina » pour les natifs du pays, est un véritable joyau au cœur de l’océan Atlantique. Petit département français d’outre-mer, c’est un haut lieu de destination touristique à longueur de l’année ! Il ne faut pas hésiter à s’y rendre (un métropolitain est toujours le bienvenu là-bas) pour un court ou un long séjour, car tout ce que vous trouverez ici se trouve aussi là-bas !

Les incontournables à voir

Cap au nord avec un véhicule de la location voiture martinique pour admirer la montagne Pelée. Son éruption détruisit complètement la ville de Saint-Pierre, ex-capitale de l’ile par un matin de 1902. La coulée de lave et de boue fit quelque 30 000 victimes. Cette éruption coula aussi tous les navires et vaisseaux en rade dans le port, créant ainsi un cimetière marin très apprécié par les amoureux de la plongée sous-marine.

Regagnons Fort-de-France, la capitale administrative de l’ile. Il ne faut pas rater pour rien au monde une visite du marché des épices, le marché des fruits et le marché des légumes. Vous allez voir de toutes les couleurs, de toutes les senteurs et de toutes les saveurs issues des îles environnantes. Beaucoup d’édifices culturels y sont présents, ainsi que des cathédrales, des musées, de bibliothèque, de parcs et de jardins… de toutes les structures et de tout temps.

Un diamant, comme son nom l’indique

À bord d’une confortable voiture chez la location voiture Martinique, rejoignons la côte sud-ouest pour contempler le rocher Le Diamant dans la commune du même nom. C’est un piton rocheux en forme de diamant qui semble flotter sur l’eau à 4 km des côtes. Elle ne peut pas être visitée cependant, car beaucoup d’espèces d’oiseaux marins en ont fait leur refuge.

À quelques kilomètres de ce rocher et toujours plus au sud se trouve la commune de Sainte-Anne. Vous pourrez passer d’agréables moments de détente et de farniente sur l’une des plus belles plages des petites Antilles, en l’occurrence la plage des Salines.

Sur le littoral est, balayé par le vent

La côte orientale de l’ile est soumise à de vents impétueux qui déchaînent la mer. Les baignades sont assez difficiles, mais les férus du surf sont complètement gâtés par une mer houleuse à souhait.

Gagnons tranquillement Ajoupa-Bouillon, un petit bourg fleuri arrosé par la rivière Falaise. Il est possible de remonter cette rivière, passé par des minigorges admirables pour déboucher sur une magnifique cascade. Les amoureux de la nature pourront faire une randonnée pédestre sur un sentier botanique « Les Ombrages » à la découverte d’une flore exotique.