Installation des briques de verre pour vos parois intérieures

Les briques de verre font partie des éléments de vitrerie en forme de blocs creux pouvant s’assembler entre eux pour former un mur ou une paroi. Grâce aux différents modèles disponibles sur le marché, il est maintenant possible d’adapter le type de briques à vos besoins et à vos envies. Sur ce, vous avez le choix entre : les tailles de vos briques de verre, la forme, la couleur et la transparence.

Les différents avantages d’une brique de verre

Un des avantages principaux de l’utilisation des pavés de verre est l’aspect esthétique. Ensuite, pour bien isoler, elles sont aussi très efficaces qu’un double vitrage parce que l’air est enfermé à l’intérieur du bloc de verre. D’où une bonne isolation pour une habitation. Un autre avantage d’une brique de verre est également sa bonne résistance aux chocs et au feu. Elles peuvent s’assembler afin de former des murs de toutes formes. A titre d’exemple, une douche ou un bar.

Comment monter les briques de verre

Le montage des briques de verre nécessite un plan afin de déterminer le nombre de briques nécessaires, leur forme et leur taille. Pour une bonne fixation, il existe plusieurs techniques. Certains préfèrent même d’acheter des briques vendues en kits. Ainsi, le montage sera beaucoup plus facile. Dans le cas contraire, suivez cette méthode :

Fixer au mortier

Pour fixer vos briques de verre avec u mortier, commencez d’abord par fixer les planches en bois à la base de votre mur. Mettez les planches de chaque côté. Utilisez un profilé en forme de U pour avoir une fondation droite. Mettez ensuite une bande d’isolant au niveau du sol. Vous pourrez le fixer avec des clous.

Faites ensuite du mortier dont vous placerez une couche au fond de votre fondation. Ajoutez deux fers torsadés horizontalement afin de permettre une meilleure solidité. Placez ensuite votre rangée de blocs de verre en utilisant des croisillons pour déterminer le bon écartement. Vérifiez le niveau à chaque fois pour que votre mur reste bien droit. Comblez les espaces avec du ciment ou un enduit de jointoiement : il en existe en plusieurs couleurs.

Une fois que la première rangée de blocs est terminée, ajoutez une couche de mortier sur le dessus, ainsi que deux fers torsadés horizontaux de plus. Il est également conseillé d’insérer un fer torsadé de manière verticale entre chaque brique, de la hauteur de votre mur. Vous pouvez ensuite placer votre deuxième rangée de la même façon que la première, toujours en vérifiant le niveau. Si vous avez besoin de plus de conseils, contacter un vitrier paris express pour vous aider.

Pour les autres couches procédez ainsi jusqu’à arriver en haut de votre mur. Pensez bien à enlever l’excédent de mortier avant qu’il sèche. Vous pouvez creuser légèrement les jointures que vous recouvrerez à la fin avec l’enduit de jointoiement pour que le mur soit bien lisse. Si votre mur est haut, il est préférable de procéder petit à petit en attendant un jour toutes les quatre rangées pour que le mortier ait le temps de bien prendre (deux pour le premier jour).

Une fois que le mur est terminé et que le mortier est sec, retirez les croisillons et lissez à l’aide de l’enduit pour avoir une surface bien nette.