Le collier anti-aboiement : Dans quel cas l’utiliser ?

Quand un chien aboie, c’est tout à fait naturel, pourtant, quand son aboiement devient trop répétitif, cela peut vous poser un problème, et ce, encore plus pour vos voisins. Plusieurs méthodes existent pour vous aider à gérer ces aboiements, à l’exemple du collier anti-aboiement qui est actuellement la solution la plus utilisée. Mais est-ce réellement un accessoire efficace pour en finir avec ces aboiements ?

Un accessoire disponible en plusieurs modèles

Il existe actuellement un large choix de collier anti-aboiement sur le marché. Votre choix peut s’orienter selon vos propres préférences mais aussi selon votre budget :

– Le collier à spray c’est la version soft du collier anti-aboiement, qui va directement pulvériser du spray à la citronnelle pour calmer votre chien lorsqu’il aboie, car l’odeur de celui-ci le dérange.

– Le collier à ultrasons est aussi un autre modèle soft du collier anti-aboiement. Cet appareil diffuse des ultrasons inoffensifs qui vont désorienter le chien lorsqu’il aboie.

– Le collier à vibrations, qui est un modèle plus allégé du collier anti-aboiement électrique. Lorsque le chien aboie, le vibreur du collier se déclenche et va engendrer un effet désagréable pour le chien.

– Le collier électrostatique, qui émet une stimulation électrostatique au chien en cas d’aboiement persistant. Durant les premiers aboiements, le collier émet un bip sonore en guise d’avertissement sur son déclenchement. L’intensité de la stimulation électrostatique peut être réglée manuellement. Vous pouvez aussi vous renseigner auprès d’un distributeur spécialisé pour en savoir plus à propos de cet accessoire.

Une solution provisoire, et le reste ?

L’usage d’un collier anti-aboiement est utile pour prévenir des menaces de plainte des voisins. Un aboiement persistant qui engendre des troubles dans le voisinage peut faire encourir au propriétaire jusqu’à un an de prison ferme, suivi de 15.000 euros d’amende.

Le collier anti-aboiement devient donc une alternative très pratique pour éviter ce problème, bien que ce ne soit qu’une solution provisoire.

La seule solution reste de déterminer les raisons qui peuvent pousser votre chien à aboyer, et ce, en vous confiant à un spécialiste. Un éducateur canin saura vous orienter face à ce problème afin de le résoudre naturellement.

Il existe même certains ouvrages que vous pouvez consulter pour gérer ces aboiements par vous-même.

Dans tous les cas, pensez toujours à consulter un professionnel avant de prendre n’importe quelle mesure, car n’oubliez pas que votre chien reste avant tout votre animal de compagnie et qui a aussi un rôle à jouer au sein de votre foyer.