Musicothérapie : qu’est-ce que c’est?

La profession de la musicothérapie est surtout créée au XXème siècle dans les années 1960 au Canada et aux Etats-Unis. Celle-ci est surtout utilisée dans un état expérimental. Cette thérapie touche surtout le domaine de la relaxation.

Qu’est-ce que la musicothérapie ?

La musicothérapie est une des composantes de l’art-thérapie. Dans ce dernier, les sons et les rythmes sont des instruments qui permettent d’accroître la créativité, de reprendre contact avec soi et de traiter certains problèmes de santé comme l’hypertension, les difficultés d’apprentissage, la douleur chronique,…

Dans la musicothérapie, il existe deux modes d’approches suivant les objectifs et les affections relevés. Le premier c’est la musicothérapie active qui propose des exercices vocaux, rythmiques, d’improvisation instrumentale, ou même de composition de chansons. Son objectif est de favoriser l’expression de soi. Ici, le sujet devient créateur et s’exprime à travers la musique et les sons. Cette pratique découle donc de pédagogies actives. Elle permet d’acquérir une meilleure connaissance de son corps et facilite la relation avec les autres.

Puis, le second mode d’approche est la musicothérapie réceptive qui est centrée sur l’écoute de la musique permettant d’agir sur la concentration, la mémoire et les émotions. Ici donc, le sujet écoute un programme sonore établi après un entretien psychologique et un test de réceptivité musicale. Ce type de musicothérapie améliore les états d’angoisse, d’insomnie, d’anxiété, de nervosité mais également permet de traiter diverses maladies psychosomatiques.

Dans quels cas doit-on utiliser la musicothérapie ?

La musicothérapie est un excellent traitement tout au long de la vie.  Elle peut être utilisée par exemple en cancérologie, en soins palliatifs. Mais, elle est aussi efficace durant une préparation à l’accouchement. Grâce à cette thérapie donc, en néonatalogie, les résultats sont intéressants au niveau du gain pondéral. Mais, elle est utilisée pour traiter les problèmes de santé comme la douleur, l’anxiété, le stress ou même dans les troubles de la communication.

Par ailleurs, la musicothérapie vise aussi à maintenir et à améliorer les capacités mentales, sociales et physiques d’un individu. On l’emploi donc dans le traitement de certaines troubles psychiatriques. La pratique se déroule par une première évaluation permettant de déterminer la pertinence de la thérapie, la réceptivité de l’individu à la musique et au son, et de fixer avec lui des objectifs à court terme à partir d’une approche globale du traitement.